GENSOLLEN Marc

2013

Académicien élu en 2013 au fauteuil 31 à la classe des Arts

Médecin psychiatre
Président du CIRVA, Centre International de recherches sur le Verre et les Arts-plastiques
Membre du CIMAM, Comité International pour les Musées et les collections d'Art Moderne

Issu d’une ancienne famille provençale à laquelle fait allusion Frédéric Mistral dans « Le Trésor du Félibrige », il est élevé dans l’hôtel particulier familial du cours Pierre Puget. Scolarisé chez les jésuites puis chez les maristes, il soutient sa thèse de Médecine en 1980 et exerce depuis en qualité de psychiatre. Marié en juillet 1974, il aura deux enfants. Mécène, il devient en 2005 cofondateur et codirecteur, avec son épouse Josée de « La Fabrique », une ancienne usine située dans le quartier Périer, destinée à la présentation des oeuvres qu’elle contient. Il y reçoit de nombreux visiteurs. Elu le 9 février 2012 à l’Académie, il y est accueilli par le professeur Georges Serratrice qui souligne son goût pour l’art contemporain. Son discours «De l’Académisme à l’Avant-Gardisme, de l’Avant-Garde à l’Académie » a pour objet de sensibiliser l’Académie à l’art actuel. A l’occasion de Marseille Capitale Européenne de la Culture en 2013, il commande deux oeuvres visibles depuis la rue : « Quelque Chose Généralisé » de Jean Luc Moulène et « Plaque commémorative d’une conspiration » de Gianni Motti, alors que « WALL DRAWING » de Sol Lewitt est déjà installé sur un mur extérieur depuis la création du lieu. Il est par ailleurs : Président du CIRVA à Marseille. Mécène cofondateur du CIMAM département ICOM de l’UNESCO. Ancien membre de la commission du FNAC à Paris. Membre de commissions de sélections à Turin et à Barcelone. Conférencier, rédacteur de rubriques et d’essais sur l’art contemporain. Avec son épouse qui a accompli le même parcours, il participe par des prêts d’oeuvres à de nombreuses expositions en France et à l’étranger. [extrait de la Généalogie du fauteuil n° 31 ]

histoire du fauteuil: